Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le pied gauche de Pajtim Kasami a fait merveille lors du premier derby de la saison. Clinique comme jamais, le Zurichois a été le grand artisan du succès 3-0 du FC Sion devant Neuchâtel Xamax.

Pajtim Kasami a signé un doublé aux 37e et 40e minutes pour ouvrir une voie royale à ses couleurs. Sous la canicule - plus de 35 degrés mesurés à Tourbillon -, l'équipe qui avait le bonheur d'ouvrir le score avait sans doute fait le plus dur. Et trois minutes seulement après avoir trouvé le coin droit de la cage xamaxienne, Pajtim Kasami signait le 2-0 d'une frappe dans le coin... gauche.

Des erreurs qui ne pardonnent pas

Le Champion du monde M17 a su exploiter pleinement les erreurs adverses sur ces deux actions. La responsabilité du gardien Laurent Walthert est engagée sur le 1-0 avec un renvoi trop incertain sur une première frappe de Bastien Toma. Sur le 2-0, c'est l'axe central de la défense qui était abusé par l'ouverture de Neitzke pour Kasami. En 180 secondes, le néo-promu a pu mesurer toute la différence entre la Super League et la Challenge League. Il y a des erreurs qui ne pardonnent pas à l'échelon supérieur.

A la reprise, les Xamaxiens allaient au tapis cette fois définitivement pour le compte. Carlitos trouvait Anto Grgic d'un assist délicieux pour le 3-0. Ce derby tournait au désastre pour des Neuchâtelois qui l'avaient pourtant abordé avec des espoirs légitimes après les quatres points récoltés lors de leurs deux premiers matches. L'absence d'individualités marquantes dans leurs rangs fut clairement ressentie à Tourbillon.

Michel Decastel et ses joueurs ont sans doute raison de penser que le scénario de cette rencontre aurait pu s'écrire autrement si Charles-André Doudin avait obtenu le penalty qu'il a réclamé à la demi-heure pour une faute de Raphael. Une action qui a eu lieu juste avant le début du récital de Pajtim Kasami.

Un choc au sommet qui a tourné court

Au Stade de Suisse, le choc au sommet entre les deux leaders a tourné court. Emmenés par Kevin Mbapu, par Miralem Sulejmani, et par Guillaume Hparau, les Young Boys ont déclassé le FC Zurich (4-0) pour prendre une revanche cinglante sur la défaite concédée contre ce même adversaire en mai dernier lors de la finale de la Coupe. Le Champion en titre menait déjà 3-0 à la pause pour bien signifier tant à son adversaire du jour qu'au FC Bâle qu'il est parfaitement armé pour conserver son titre. Avec leurs neuf points en trois matches, les Bernois ont d'ailleurs déjà creusé un petit écart au classement...

Après sa défaite contre le FC Sion et son élimination en Europa League, Saint-Gall a relevé la tête. La formation de Peter Zeidler s'est imposée 3-2 à domicile devant Thoune après avoir mené 3-0 jusqu'à la 75e minute.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS