Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'explosion d'une bombe lors de prières funéraires dans le nord-ouest du Pakistan dimanche a causé la mort d'au moins douze personnes tandis qu'une trentaine d'autres ont été blessées. L'explosion s'est produise près d'un cimetière

Le chef de la police de Peshawar, Imtiaz Altaf, a lui aussi déclaré qu'il s'agissait probablement d'un attentat suicide. L'attentat n'a pas été revendiqué mais des militants islamistes ont procédé à plusieurs attentats dans cette zone.

L'explosion s'est produite alors que se déroulaient des prières pour la cérémonie funéraire d'une femme. Selon la police, la cible de cette attaque pourrait être Khushdil Khan, vice-porte-parole de l'assemblée provinciale.

Il appartient au parti non religieux Awami National Party et est sur la liste des cibles des talibans pakistanais.

ATS