Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quetta - Au moins 53 personnes ont été tuées vendredi dans l'attentat suicide qui visait une manifestation de la minorité chiite à Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan, a annoncé la police. L'attaque a également fait plus de 197 blessés.
"C'était un attentat suicide, le kamikaze se trouvait parmi la foule dans le rassemblement", a précisé Mohammad Shaban, le chef de la police criminelle.
La bombe a explosé au milieu d'une manifestation annuelle de la minorité chiite (20% des Pakistanais) contre le contrôle d'Israël sur la ville de Jérusalem et de soutien aux Palestiniens, a expliqué Asif Ghafoor, le chef de la police de Quetta.
Un peu plus tôt à Mardan, dans le nord-ouest du pays, un attentat suicide manqué, visant une autre minorité musulmane, les ahmadis, a tué un passant. Le kamikaze, empêché par les gardes de sécurité d'entrer dans un lieu de culte, a déclenché sa bombe sur le trottoir.
Plus de 3600 personnes ont été tuées en trois ans dans près de 400 attentats - suicide pour la plupart - perpétrés par les talibans alliés à Al-Qaïda ou des groupes qui leurs sont liés, et qui ont déclaré la "guerre sainte" à Islamabad pour son soutien à Washington.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS