Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Peshawar - Un kamikaze à moto a tué au moins 65 personnes vendredi en faisant exploser sa bombe devant les locaux de l'administration, au coeur d'un marché très fréquenté du nord-ouest du Pakistan. Le pays est en proie à une vague d'attentats des talibans alliés à Al-Qaïda.
L'attaque a été perpétrée à Yakaghund, un village du district tribal de Mohmand, non loin de la frontière afghane. Le kamikaze à moto a fait exploser sa bombe devant le portail d'une maison qui fait office de bureau de l'administration locale située au coeur d'un regroupement de nombreuses petites échoppes.
"La cible n'est pas claire, ce pourrait être l'administration locale ou bien des membres d'un groupe de leaders tribaux chargés de négocier la paix (avec les talibans), et qui ont l'habitude de se réunir dans mon bureau tous les vendredi", a expliqué le chef de l'administration locale, Rasool Khan.
"Le bilan est de 65 morts et 112 blessés", a-t-il indiqué. Cinq enfants âgés de cinq à dix ans et plusieurs femmes comptent parmi les tués, selon des témoins.
Nombreuses échoppes effondrées
Le bureau de l'administration a été endommagé, tout comme un mur d'une prison attenante et de nombreuses échoppes en boue séchées pour la plupart se sont effondrées.
"Les gens hurlaient, il y avait des morceaux de corps partout", a témoigné par téléphone Raj Wali, un employé de la voirie de 23 ans. Le district du Mohmand est l'une des places fortes du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), principal groupe d'insurgés islamistes au Pakistan.
Le TTP qui a fait allégeance à Al-Qaïda dès sa création en décembre 2007, est, avec des groupes qui lui sont liés, le principal responsable d'une vague de quelque 400 attentats - suicide pour la plupart - qui ont fait près de 3500 tués dans tout le pays ces trois dernières années.
Les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan, sont le fief des talibans pakistanais, le principal sanctuaire d'Al-Qaïda dans le monde, et la base arrière des talibans afghans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS