Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Peshawar - Dix personnes, dont six soldats et deux enfants, ont été tuées vendredi dans des attaques à la bombe dans le nord-ouest du Pakistan, selon la police et les autorités locales. Les violences semblent reprendre dans cette région après une "pause" suite aux inondations.
Le nord-ouest du Pakistan, et notamment les zones tribales frontalières de l'Afghanistan, est considéré comme le quartier général d'Al-Qaïda et de ses alliés talibans pakistanais, qui dénoncent l'alignement du gouvernement sur les Etats-Unis. Ils ont perpétré d'innombrables attentats dans le pays ces dernières années.
Les attaques de vendredi, tout comme les deux autres qui ont tué des soldats dans les zones tribales depuis mardi, interviennent après une période de relative accalmie à la suite des inondations qui ont fait plus de 20 millions de sinistrés (sur 170 millions d'habitants) à partir de l'été.
Une bombe a explosé en début d'après-midi dans une mosquée au moment où les fidèles sortaient de la prière du vendredi à Pushta Khara, un quartier très peuplé de Peshawar, la grande ville du nord-ouest pakistanais. Cette "bombe artisanale" a tué quatre personnes dont deux enfants et fait 22 blessés selon la police.
Dans la matinée, six soldats ont été tués par l'explosion d'une bombe au passage de leur patrouille dans l'Orakzai, l'un des sept districts tribaux du nord-ouest, selon des responsables de la sécurité pakistanais.
Cette attaque à la bombe meurtrière est la troisième pour les forces de sécurité pakistanaises depuis mardi dans les zones tribales.
Les talibans pakistanais sont les principaux responsables d'une vague de plus de 400 attentats qui ont fait plus de 3700 tués dans le pays ces trois dernières années.
A Washington, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a elle annoncé vendredi une aide militaire américaine supplémentaire de deux milliards de dollars au Pakistan. Elle a salué les efforts d'Islamabad contre les groupes extrémistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS