Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Karachi - Au moins 45 personnes ont été tuées et près de 90 blessées lors de violences dans la nuit de lundi à mardi à Karachi, la plus grande ville du Pakistan, a indiqué la police. Les heurts ont éclaté après l'assassinat d'un député de la majorité provinciale.
Le député Raza Haider du mouvement Muttahida Qaumi (MQM), allié du Parti du peuple pakistanais (PPP) au sein de la coalition qui dirige la province du Sind, a été abattu lundi par deux hommes circulant à moto alors qu'il assistait à un enterrement. Son garde du corps a lui aussi été fatalement atteint.
Cet assassinat a provoqué un vent de panique dans la ville de 16 millions d'habitants. Les commerces ont aussitôt fermé et les rues se sont vidées, tandis que des tirs d'armes étaient entendus dans plusieurs quartiers.
Des dizaines de véhicules et plusieurs commerces ont été incendiés alors que les forces de l'ordre assuraient avoir pris des dispositions pour parer à de nouveaux incidents.
Arrestations
Dans la journée de mardi, policiers et soldats patrouillaient dans les rues toujours désertes de Karachi. Les autres villes de la province située dans le sud du pays, étaient également la plupart désertes.
Vingt personnes ont été arrêtées dans le cadre de ces violences, a annoncé le ministre fédéral de l'Intérieur, Rehman Malik, mardi au Sénat.
Peu après la mort du parlementaire, son parti a appelé à des manifestations et les autorités locales ont ordonné la fermeture des écoles à Karachi et Hyderabad, à quelque 174 km plus à l'est. Elles ont également interdit toute réunion politique à Karachi.
Talibans peut-être impliqués
Le gouvernement impute ce meurtre aux talibans et à l'organisation Sipah-e-Sahaba Pakistan (SSP), un groupe d'activistes interdit.
Mais Karachi est aussi fréquemment la proie de violences politiques entre le MQM, qui représente essentiellement les intérêts de la communauté issue de l'immigration venue d'Inde après la partition de 1947, le PPP et des partis représentant l'ethnie pachtoune qui peuple le nord-ouest du Pakistan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS