Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Islamabad - Les inondations sans précédent qui dévastent depuis deux mois le Pakistan y ont détruit ou endommagé plus de 10'000 écoles, a estimé mercredi l'ONU. Des millions d'élèves ne peuvent ainsi poursuivre leur scolarité.
Les pluies exceptionnellement torrentielles de la mousson ont fait sortir tous les fleuves et rivières de leurs cours dès la mi-juillet et les eaux ont progressivement recouvert plus de 20% du territoire de ce pays de 170 millions d'habitants, soit la taille de l'Angleterre.
Plus de 21 millions d'habitants - soit plus de 12% de la population - ont été affectés à divers degrés, 10 millions sont toujours sans abri, et le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a évoqué vendredi "la pire catastrophe naturelle à laquelle les Nations unies ont dû faire face dans leur histoire de 65 ans".
"5 à 6% de toutes les écoles du pays ont été endommagées par les eaux, cela veut dire que 1,5 à 2,5 millions d'élèves sont affectés", a déclaré à la presse à Islamabad Umar Amal, un responsable de l'Unesco.
"Ce chiffre peut augmenter, il va augmenter", a-t-il poursuivi, évoquant déjà 9780 écoles publiques touchées par les inondations. Quelques 2700 ont été entièrement endommagées, et plus de 7000 en partie, selon M. Amal.
Il est difficile d'évaluer le nombre d'écoles privées touchées, mais une simple estimation fait monter le chiffre total au-dessus de la barre des 10'000 établissements, a encore précisé le responsable de l'Unesco.
Au Pakistan, pays où le taux d'alphabétisation chez les adultes est seulement de 57%, seuls 57% des enfants en âge d'être scolarisés dans le primaire fréquentent une école.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS