Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Peshawar - Douze personnes ont été tuées mardi dans un attentat à la bombe visant le quartier-général de la police de la ville de Kohat, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé la police pakistanaise. Plus de 50 autres ont été blessées.
"La plupart des victimes sont des femmes et des enfants, et dix maisons ont été gravement endommagées", a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'administration locale, Khalid Khan, précisant que les hôpitaux de la ville ont été placés en état d'alerte.
Le bilan de 12 tués et 50 blessés a été confirmé par un haut responsable de la police à Kohat, Dilawar Bangash.
"C'était une grosse explosion. Je suis sur place et je vois de la fumée (...) C'était une bombe, mais je ne peux pas en dire plus sur sa nature, nos efforts étant concentrés sur les secours", avait indiqué Khalid Khan peu auparavant.
La police a elle annoncé qu'une de ses casernes avait aussi été endommagée et que des maisons avoisinantes s'étaient écroulées, prenant au piège plusieurs personnes. Elle tentait de révéler s'il s'agissait d'une bombe déposée sur les lieux ou d'un acte kamikaze.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS