Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Islamabad - Les autorités pakistanaises ont décidé de placer sous surveillance sept grands sites internet, dont Google, YouTube, Yahoo et MSN. Motif: ils présentent des contenus jugés choquants pour les musulmans.
Le ministère des Technologies de l'information a également bloqué au moins 17 liens permettant d'accéder à des "contenus blasphématoires" sur YouTube et d'autres sites.
Le gouvernement a toutefois précisé qu'il n'avait pas l'intention de bloquer les principaux sites internet, dans la mesure où ils représentent des sources importantes d'informations.
C'est la deuxième fois en un mois que le Pakistan prend de telles mesures. Le 19 mai, les autorités d'Islamabad avaient décidé de bloquer l'accès à Facebook, à YouTube ainsi qu'à d'autres sites sociaux afin d'interdire un concours de caricatures de Mahomet prévu sur ces sites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS