Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Islamabad - Des incidents ont éclaté lors d'affrontements entre manifestants et policiers vendredi au Pakistan. Les commerces ont fermé leurs portes en signe de protestation contre un amendement visant à supprimer la peine de mort en cas de blasphème.
Les groupes conservateurs religieux ont appelé à une grève nationale en espérant bloquer cet amendement, alors que les militants des droits humains estiment au contraire que la loi sur le blasphème dans son état actuel encourage l'extrémisme.
Selon la police, des manifestants ont lancé des pierres à proximité du domicile du président Asif Ali Zardari à Karachi en criant: "Nous sacrifierons nos vies, nous sauverons la sainteté du Prophète".
La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, alors que les quartiers commerçants habituellement animés étaient désertés à travers le pays.
Proposition de loiDes milliers d'islamistes avaient déjà protesté dans les grandes villes du pays la semaine dernière. L'ancien ministre de l'information, Sherry Rehman du parti du peuple pakistanais au pouvoir (PPP), avait déclenché la colère en déposant à titre personnel une proposition de loi visant à abolir la peine de mort pour blasphème.
La grève a été maintenue bien que le ministre adjoint de l'information Samsam Bokhari ait catégoriquement affirmé jeudi que le gouvernement et le PPP n'entendaient pas soutenir une telle initiative.
Désobéissance civileLes marchés étaient fermés vendredi et les routes désertes autour de Karachi, Lahore, Peshawar, Islamabad et Rawalpindi, ont constaté des correspondants de l'AFP.
"Nous allons entamer une campagne de désobéissance civile si le gouvernement adopte le moindre amendement à la loi", a dit Sahebzada Fazal Karim, le président de l'influent Conseil musulman Sunni Ittehad.
Selon le président de l'union des commerçants de Karachi, Atiq Mir, "tous les marchés et centres commerciaux sont fermés car la protection de l'honneur du prophète Mahomet est ce qu'il y a de plus important pour nous".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS