Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La jeune militante pakistanaise, blessée à la tête lors d'un attentat des talibans, a pu bouger ses mains et pieds samedi, a annoncé l'armée. Elle n'a cependant pas repris connaissance et restait placée sous respiration artificielle.

Malala Yusufzai, âgée de 14 ans et qui milite pour le droit à l'éducation, a été blessée par balles à l'épaule et à la tête par les talibans lors d'une attaque en plein jour qui a été universellement dénoncée. Les autorités pakistanaises ont promis une récompense de 100'000 dollars pour des informations permettant d'arrêter les responsables de l'attentat.

Deux autres jeunes étudiantes, blessées en même temps que Malala, "sont également soignées dans des endroits où elles peuvent avoir le meilleur traitement", a indiqué le porte-parole de l'armée.

Selon lui, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour l'enquête sur cet attentat. Il a ajouté qu'il y avait eu des arrestations sans dire combien de personnes avaient été placées en détention et combien avaient été libérées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS