Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée pakistanaise a fait état dimanche de "progrès réguliers et satisfaisants" dans le rétablissement de la jeune militante grièvement blessée par les talibans. Elle reste pour le moment sous respiration artificielle.

Malala Yusufzai, âgée de 14 ans et qui milite pour le droit à l'éducation des filles, a été blessée par balles à l'épaule et à la tête par les talibans à Mingora, dans le nord-ouest du Pakistan, lors d'un attentat en plein jour qui a été universellement condamné.

Les autorités pakistanaises ont promis une récompense de 100'000 dollars pour des informations permettant d'arrêter les responsables de l'attaque.

Un rétablissement "lent"

Samedi, la jeune fille, soignée dans le principal hôpital militaire du Pakistan, avait pu bouger ses mains et ses pieds, selon le porte-parole de l'armée.

"Les médecins ont examiné Malala et ils sont satisfaits", a déclaré dimanche un général. "Elle fait des progrès lents et réguliers, ce à quoi nous nous attendions. Avec ce genre de blessures, le rétablissement est toujours lent", a-t-il ajouté.

Deux de ses amis ont été blessés dans l'attaque de leur autobus scolaire mardi par des combattants armés du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), allié au réseau Al-Qaïda. Les talibans pakistanais ont affirmé avoir pris la jeune Malala pour cible parce qu'elle défendait des valeurs occidentales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS