Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Islamabad - Le président du Pakistan Asif Ali Zardari a promulgué une réforme de la Constitution qui transfère les pouvoirs exécutifs au premier ministre Yousuf Raza Gilani. Le texte rétablit le régime parlementaire qui prévalait avant les deux derniers putschs militaires.
Ce 18e Amendement constitutionnel, voté récemment par l'Assemblée nationale et le Sénat, remet au chef du gouvernement les pouvoirs de dissoudre la chambre basse et de nommer aux postes-clés de l'administration et de l'armée. Il prive le président du pouvoir de démettre le gouvernement.
Le chef de l'Etat n'aura plus qu'un rôle essentiellement honorifique. Cet amendement rétablit le régime parlementaire classique instauré par la Constitution de 1973, qui prévalait avant les coups d'Etat militaires du général Zia ul-Haq en 1977 et du général Pervez Pervez Musharraf en 1999. Les deux hommes étaient ensuite devenus des présidents aux pleins pouvoirs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS