Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un véhicule piégé a explosé samedi dans un marché du nord-ouest du Pakistan, près de la frontière afghane, faisant au moins 26 tués et 65 blessés, ont indiqué les autorités et des responsables médicaux. Et une autre explosion a elle fait huit tués dans la même région.

La première explosion a eu lieu dans le principal marché de Landi Kotal (district tribal de Khyber), a déclaré à l'AFP Arshad Khan, membre de l'administration locale. L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais des groupes rebelles islamistes, talibans ou autres, ont perpétré par le passé plusieurs attentats meurtriers dans cette région.

Au total, 18 corps ont été amenés à l'hôpital de Landi Kotal et sept à la clinique Hayat de Peshawar, la grande ville du nord-ouest, proche de Khyber, ont confirmé des responsables des deux établissements.

Quatre policiers tués

L'explosion pourrait viser, selon Arshad Khan, des membres de la tribu pro-gouvernementale Zakha Khel, opposés à un seigneur de guerre local, Mangal Bagh. Le groupe de ce dernier, Lashkar-i-Islam, a des liens avec des militants islamistes et des gangs criminels.

"La bombe était placée dans une camionnette garée près de l'arrêt de bus", a poursuivi M. Khan. Six commerces ont été détruits et plusieurs autres endommagés dans l'explosion, qui a également détruit au moins huit véhicules, a-t-il ajouté.

Dans le district de Kohat, une bombe artisanale a explosé près d'un véhicule de police, tuant huit personnes dont quatre policiers, et en blessant six autres, selon des responsables des forces de sécurité.

Au Pakistan, plus de 5000 personnes ont péri dans près de 600 attentats en cinq années, la très grande majorité perpétrés par des kamikazes talibans ou leurs alliés. Ces derniers, qui ont fait allégeance à Al-Qaïda, ont décrété en 2007 le jihad à Islamabad pour son soutien à Washington dans sa "guerre contre le terrorisme".

ATS