Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pakistan: une amibe hydrique "mangeuse de cerveau" tue 10 personnes

Une amibe "mangeuse de cerveau" présente dans l'eau a tué au moins dix personnes en quatre mois dans la mégalopole de Karachi, dans le sud du Pakistan. Les autorités de la ville ont annoncé mardi avoir diligenté une enquête d'urgence.

Elles ont sommé la compagnie de distribution d'eau et les services sanitaires qui la surveillent, d'identifier l'origine de cette épidémie de Naegleria Fowleri.

Selon le ministre de la Santé de la province du Sind, dont Karachi est la capitale, l'enquête sera menée sur le réseau d'eau potable, les bains et piscines et les lieux d'ablutions utilisés avant les prières musulmanes.

Par le nez

On trouve notamment l'amibe Naegleria Fowleri dans les eaux stagnantes et la terre humide, et sa propagation est plus importante à mesure que s'élève la température. Elle rentre dans le corps par les membranes du nez et passe ensuite dans le cerveau dont elle détruit les cellules.

La concentration de chlore dans les réservoirs et stations de fournitures d'eau a été augmentée par précaution, a annoncé le directeur du département de l'eau et de l'assainissement de Karachi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.