Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En hiver, les Grisons sont plébiscités comme première destination par les touristes. Avec 19% des vacanciers, le canton a enregistré plus de 3 millions de nuitées lors de la saison 2010/2011. La région zurichoise et le Valais suivent avec respectivement 14,4% et 14,1% des nuitées.

Les deux régions ont comptabilisé 2,28 et 2,23 millions de nuitées sur la période novembre 2010 à avril 2011. L'Oberland bernois arrive quatrième avec 9,3% des nuitées, selon des chiffres de l'Office fédéral de la statistique.

Ceux-ci ne sont pas spécifiques aux stations de ski et englobent également les hôtels situés dans les centres urbains. Ils permettent néanmoins de dégager les grandes tendances en matière de sports d'hiver, a souligné la porte-parole de Suisse Tourisme.

Pistes bondées de janvier à mars

En variation mensuelle, l'afflux des skieurs est très net dans les cantons alpins. Les Grisons et le Valais enregistrent 91'696 et 106'813 nuitées en novembre. En décembre, celles-ci passent à 515'319 aux Grisons et 330'897 en Valais. Le nombre de nuitées pour la région zurichoise reste lui beaucoup plus stable, de 408'017 en novembre à 372'755 en décembre.

Le mois le plus chargé est celui de mars, avec 3,32 millions de nuitées au niveau national, soit 21% des visites enregistrées durant la saison d'hiver. Les mois de février et janvier suivent de près, avec respectivement 19% et 18,1%.

Aux Grisons, les trois premiers mois de l'année comptent chacun entre 720'000 et 740'000 nuitées. En Valais, on enregistre 469'000 nuitées pour le mois de janvier. Ce nombre progresse ensuite nettement pour atteindre 507'000 en février et 509'000 en mars. Dans l'Oberland bernois, les nuitées se situent aux alentours de 320'000 de janvier à mars.

ATS