Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe bâlois de transport et logistique Panalpina affiche une perte nette de 40,4 millions de francs au 1er trimestre 2012, après un bénéfice de 34,9 millions un an plus tôt. Elle est liée à des provisions de 59 millions pour des amendes cartellaires dans l'Union européenne et en Suisse.

Ces amendes, contre lesquelles Panalpina va recourir, ont aussi tiré le résultat d'exploitation (EBIT) des trois mois sous revue dans le rouge, à -34,9 millions de francs, a indiqué le groupe vendredi. Son produit brut s'est pour sa part légèrement contracté, de 3% (-1% corrigé des effets de change) à 364,1 millions de francs, pour un chiffre d'affaires en repli de 7% (-3%) à 1,54 milliard.

Au chapitre des perspectives, Panalpina s'attend à une contraction du marché du fret aérien au 1er semestre, ce qui devrait se traduire par une croissance nulle sur l'ensemble de l'exercice. Pour le fret maritime, il table sur une progression du marché de 4 à 5%. Le groupe s'est fixé comme objectif de dépasser ces taux de croissance, à partir du 2e trimestre déjà en ce qui concerne le fret aérien.

ATS