Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les deux groupes helvétiques de transport international Panalpina et Kühne+Nagel sont parvenus à un accord avec la justice américaine dans des affaires d'entente cartellaire. Le premier écope d'une amende de quelque 12 millions de dollars, le second près de 10 millions.
Panalpina a été reconnu coupable de trois cas d'entente cartellaire, a indiqué l'entreprise jeudi soir dans un communiqué. Les autorités compétentes doivent encore approuver l'arrangement. La procédure a été engagée en 2007.
Le groupe bâlois figure au rang des leaders mondiaux du fret aérien et maritime. Panalpina, qui emploie près de 15'000 personnes dans le monde dont 600 en Suisse, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 8,88 milliards de francs.
L'autre grand transporteur suisse, Kühne+Nagel International, également dans le viseur de la justice pour des affaires touchant à la concurrence déloyale, a aussi trouvé un accord avec la justice américaine.
L'entreprise schwyzoise a accepté de payer une amende de près de 10 millions de dollars, a-t-elle indiqué jeudi soir. Comme pour Panalpina, les autorités judiciaires doivent encore approuver l'arrangement. Le transporteur admet avoir violé le "US Sherman Act", cinq de ses filiales ayant appliqué des tarifs anormalement élevés.
Kühne+Nagel et Panalpina sont par ailleurs dans le viseur des autorités anticartellaires de Nouvelle-Zélande et de la Commission européenne notamment. Les gendarmes de la concurrence de l'UE, de Suisse et d'autres pays enquêtent sur plusieurs sociétés de la branche de la logistique et de l'expédition depuis trois ans, dont les deux groupes helvétiques.
Comme Panalpina, Kühne+Nagel est un des principaux acteurs mondiaux du fret. La firme emploie 55'000 personnes dans plus de 100 pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS