Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police de Papouasie-Nouvelle Guinée a arrêté les membres d'une secte soupçonnée d'avoir tué au moins sept personnes, pour manger leur cerveau et préparer une soupe avec leur pénis, rapporte vendredi "The National", quotidien anglophone de ce pays de l'Océanie.

Les 29 personnes arrêtées, dont huit femmes, appartiennent à une secte forte d'un millier de membres créée pour combattre les sorciers accusés de mauvaise pratique, a précisé le journal.

La croyance dans la sorcellerie est relativement commune en Papouasie-Nouvelle Guinée: une partie des habitants consultent les sangumas (sorciers) pour connaître la cause d'une maladie, d'une mort, ou d'ennuis financiers.

Sorciers immoraux

Un sorcier réclame environ 1000 kinas (387 euros) pour ses services, un cochon et un sac de riz. Mais certains veulent aussi des relations sexuelles avec les femmes de la famille du "patient".

"C'est contraire à notre éthique traditionnelle et à notre morale qu'un sorcier couche avec l'épouse ou la jeune fille d'un homme" qui a fait appel à ses services, a expliqué au journal un des dirigeants de la secte, dans la région de Tangi (province de Madang, sur la côte nord-est).

"C'était notre principal reproche et c'est ce qui nous a poussé à former un groupe pour attraper ces sorciers", a-t-il ajouté. Selon "The National", les membres de ce groupe ont tué sept personnes depuis avril, à l'aide de couteaux qu'ils croient dotés de pouvoirs surnaturels.

Création de pouvoirs

"Nous avons mangé leur cerveau cru et avons apporté des parties de leurs corps, tels que le foie, le coeur, le pénis et autres, au "hausman" (la maison des hommes dans le village: ndlr) pour que nos chefs créent à partir de cela des pouvoirs", a expliqué un des membres arrêtés.

Un expert des cultes supranaturels de Papouasie-Nouvelle Guinée, cité par le quotidien, souligne que les actions de ce groupe étaient hors norme et que ces "chasseurs" ne correspondent pas aux pratiques habituelles de la hausman.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS