Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Le paquet suspect trouvé mardi dans le métro de Rome ne contenait que des tubes remplis de ciment et pas du tout de poudre explosive comme indiqué initialement, ont indiqué les médias italiens. Ce colis avait mis en alerte les autorités et inquiété les citadins.
Après analyse par la police scientifique dans la soirée, il est apparu que la poudre noire était en fait du carbonate de calcium, l'un des composants du ciment, et non de la poudre pyrique. La poudre pyrique est utilisée aussi bien pour les feux d'artifice que pour fabriquer des explosifs.
La fausse bombe - deux tubes reliés à des fils, pourvue d'une sorte d'antenne et d'un minuteur mais sans détonateur - avait été trouvée vers 10h00 mardi sous le siège d'un wagon du métro par un employé de la société de transport de Rome.
Immédiatement alertées, les forces de l'ordre avaient examiné le contenu constatant la présence de tubes, de poudre et d'un minuteur, laissant penser à une "pipe bomb" (engin artisanal à base de tuyaux remplis d'explosifs).
Un porte-parole de la mairie de Rome avait annoncé la découverte d'un colis "contenant une charge prête à exploser et apparemment munie d'une antenne". Mais une heure plus tard, le maire avait fait savoir que le colis n'aurait jamais pu exploser car muni d'un "mécanisme rudimentaire".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS