Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cinq pilotes d'Indycar ont défilé avec leur monoplace sur le célèbre pont Golden Gate, en hommage au Britannique Justin Wilson, décédé lundi après un accident survenu lors des 500 miles de Pocono.

Le défilé était ouvert par Marco Andretti, l'un des coéquipiers de Wilson qui avait pris place dans la voiture du Britannique. "C'est quelque chose d'émouvant de franchir le Golden Gate au volant de sa voiture", a tweeté Andretti qui participera dimanche, comme tous les autres pilotes, au Grand Prix de Sonoma en Californie, la dernière épreuve de la saison. Andretti était entouré par quatre autres pilotes, Josef Newgarden, Will Power, Graham Rahal et James Hinchcliffe, et suivi par deux véhicules d'intervention qui étaient venus apporter les premiers secours à Wilson sur le circuit de Pocono.

Wilson est décédé à l'âge de 37 ans après avoir été percuté à la tête par un débris provenant d'un accident survenu peu avant son passage. Il a été heurté par le cône de nez de la voiture de l'Américain Sage Karam (Chip Ganassi) qui avait percuté le muret extérieur de la piste et s'était en partie disloquée. Les organisateurs du Championnat IndyCar ont mis en vente des tee-shirts dont les recettes seront versées à la famille de Justin Wilson, père de deux fillettes.

Natif de Sheffield (Angleterre), Wilson évoluait depuis 2008 en IndyCar, le championnat de monoplaces le plus populaire aux Etats-Unis, où il avait remporté trois victoires. Le Britannique était également passé par la Formule 1, où il avait disputé la saison 2003 au volant d'une Minardi, puis d'une Jaguar. "Nous aurons ce week-end le coeur lourd, mais le championnat n'est pas encore décidé et je suis sûr que Justin aurait voulu qu'on participe à cette épreuve", a expliqué le Néo-Zélandais Scott Dixon.

ATS