Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police paraguayenne s'est rendue compte du subterfuge alors qu'elle faisait un inventaire de son stock d'armes (image symbolique).

KEYSTONE/EPA/ANDRES CRISTALDO

(sda-ats)

La police paraguayenne enquête sur le vol de 42 fusils d'assaut de type FAL calibre 7,62 mm et leur remplacement par des armes factices, certaines en plastique, d’autres en bois et fonctionnant à air comprimé. L'incident a été qualifié de "grave".

La police paraguayenne s'est rendue compte du subterfuge alors qu'elle faisait un inventaire de son stock d'armes. Les autorités "cherchent à déterminer quand les armes ont disparu", a fait savoir le ministre de l'Intérieur Ernesto Villamayor qui s'exprimait lors d'une conférence de presse.

"Ces armes pourraient se retrouver entre les mains" de groupes criminels internationaux, a-t-il ajouté, qualifiant cet incident de "grave". Les enquêteurs estiment que ces puissants fusils ont pu être revendus à des gangs brésiliens à la frontière à un prix de 10'000 dollars l'unité.

Inventaire ordonné

Cet incident est d'autant plus embarrassant qu'il vient s'ajouter à la disparition entre janvier et juillet de cette année de "90 autres armes de poing", a complété le ministre.

Après cette découverte, un inventaire général des armes de la police et de l'armée a été ordonné.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS