Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paralympiques - Le Sud-Africain Oscar Pistorius, le "Blade Runner" aux jambes mi-humaines mi-artificielles, sera sans nul doute la star des Jeux paralympiques qui s'ouvrent mercredi à Londres.
L'athlète a déjà participé aux Jeux olympiques, une première pour un double amputé. Sourire charmeur, affable, il est désormais le chouchou des médias et une icône du sport, et pas seulement du handisport.
Sacré "homme le mieux habillé de l'année" 2011 par le magazine "GQ", Pistorius a aussi fait la couverture de "Men's Health" ou tourné une publicité pour un parfum, déguisé pour l'occasion en homme bionique, les jambes recouvertes d'une armature en métal chromé étincelant.
Surtout, il est arrivé, après une longue bataille avec les instances sportives, à se qualifier pour les Jeux olympiques, du jamais-vu pour un athlète amputé des deux jambes. Il a atteint la demi-finale du 400 m et la finale du relais 4 x 400 m, avec l'Afrique du Sud. Malgré la 8e place du relais, Pistorius était ravi de l'expérience.
"Participer à une finale olympique, c'est ce dont j'avais toujours rêvé. On se sent tout petit", avait déclaré le champion, dont les performances mitigées ont eu le mérite d'éteindre - au moins provisoirement - la polémique liée à ses lames en carbone.
Avant les JO de Pékin en 2008, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) avait estimé que ses lames l'avantageaient par rapport aux valides, avant d'être déjugée par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Mais Pistorius n'avait pas réussi les minima pour se qualifier.
Il avait pris sa revanche aux Paralympiques de Pékin, en raflant l'or sur 100, 200 et 400 m. Désormais, Pistorius attend ceux de Londres avec impatience.
"Je pense que ce sera les meilleurs Jeux jamais organisés. Ca me renverse de me retrouver à nouveau dans ce stade", déclarait le jeune homme de 25 ans à l'issue des JO, clos le 12 août.
Sa finale du 100 m le 6 septembre devrait être l'un des points d'orgue des Paralympiques, puisque tous les sprinters sont susceptibles de passer sous la barre référence des 11 secondes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS