Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les paravalanches du domaine skiable de Bellwald (VS), dans la vallée de Conches, ne sont désormais plus que de simples installations de protection. Transformés en mini-centrale solaire, ils fournissent de l'électricité depuis samedi.

L'expérience est encore inédite, et le projet se veut pilote, a expliqué à l'ats Dionys Hallenbarter. Conseiller en énergie, l'homme est aussi à l'origine d'un ambitieux projet global qui veut mener la vallée de Conches à l'indépendance énergétique d'ici 2030.

Le projet de Bellwald fait partie de toute une palette de réalisations destinées à mesurer la faisabilité et l'efficacité de sources énergétiques alternatives. La centaine de mètres linéaires de panneaux solaires posés sur les paravalanches de Bellwald font partie du projet global.

En l'état, il ne s'agit pas réellement de produire du courant, a précisé M. Hallenbarter. Les panneaux produiront 22 kilowatts, juste de quoi couvrir l'équivalent de la consommation de deux à trois ménages.

Potentiel pour toute la Suisse

L'intérêt est ailleurs. Durant deux ans, ces panneaux seront auscultés sous toutes leurs coutures. Leur performance sera mesurée, mais aussi leur impact social. Situées à proximité immédiate des remontées mécaniques, ces installations seront visibles de tous les skieurs.

L'étude portera aussi sur la manière dont les gens réagissent, sur le niveau d'acceptation de cette formule, précise M. Hallenbarter. Cet aspect est tout aussi important que la performance énergétique dans l'optique d'un développement futur.

Car les perspectives sont intéressantes pas seulement pour la vallée de Conches. La Suisse compte environ 600 kilomètres linéaires de paravalanches. Mais tous ne sont pas susceptibles d'accueillir des panneaux solaires.

Des facteurs comme l'exposition et l'inclinaison pourront s'avérer importants pour une rentabilité optimale. M. Hallenbarter estime que même si 10% de ces 600 kilomètres sont bien situés pour une installation solaire, le jeu en vaudra la chandelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS