Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'intérêt suscité par les deux mignonnes boules de poils du parc aux ours de Berne ne faiblit pas. Les curieux étaient tellement nombreux vendredi à se masser sur le pont au-dessus du parc que la police bernoise a dû suspendre le trafic pendant deux heures.
Tentant d'apercevoir les oursons, les visiteurs débordaient des trottoirs du pont Nydegg qui relie la vieille ville au Parc aux ours. A tel point qu'ils marchaient sur la route, ce qui pouvait provoquer des situations dangereuses. Deux policiers placés aux extrémités du pont ont fini par dévier la circulation, a indiqué le porte-parole de la police bernoise, confirmant une information de la "Berner Zeitung".
Le nombre des visiteurs était estimé à plus de 20'000. Il s'agit de la deuxième plus grosse affluence après le jour d'ouverture, a indiqué Bernd Schildiger, le directeur du Parc aux ours. Pour le seul mois de mars, 200'000 personnes sont venues observer les facéties d'Urs et de Berna.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS