Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selina Büchel a réalisé un exploit au meeting de Paris (Ligue de diamant) en pulvérisant le record de Suisse du 800 m de Sandra Gasser (1'58''90) vieux de vingt-huit ans et en montant sur le podium.

La St-Galloise a pris la 3e place en 1'57''95, au terme d'une course intelligente et pleine de panache.

Championne d'Europe en salle, Büchel fait désormais partie de l'élite mondiale. Elle n'a été battue que par la championne du monde en titre, la Kényane Eunice Sum (1'56''99, meilleur chrono 2015) et par la Cubaine Rose Mary Almanza (1'57''40). Elle est devenue au Stade de France, devant 45'000 spectateurs, la 4e performeuse mondiale de la saison.

L'athlète du KTV Bütschwil disputait son premier meeting Ligue de diamant hors des frontières suisses. Elle a mis une claque à son record personnel (2'00''14) et fait exploser la fameuse "barrière" des 2'. Maintenant que cet obstacle psychologique est franchi, la St-Galloise peut voir s'ouvrir bien des portes...

Büchel a très bien géré sa course tactiquement. En sixième position sur les premiers hectomètres, elle ne s'est pas laissé emballer par le rythme trop élevé du groupe de tête. Elle a recollé progressivement, pour se décaler dans la dernière ligne droite et arracher un podium, performance rarissime pour un athlète suisse en Ligue de diamant.

ATS