Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Le Belge Gianni Meersman (Lotto) a remporté la quatrième étape de Paris-Nice à l'arrivée à Rodez où le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a gardé le maillot jaune de leader.
Meersman, fils et petit-fils d'anciens coureurs professionnels, a réglé un premier peloton au terme des 178 kilomètres. Il a devancé le Slovène Grega Bole, qui avait lancé le sprint, et le Néerlandais Lieuwe Westra.
Wiggins a surveillé l'Espagnol Alejandro Valverde dans le final en montée jusqu'à l'arrivée. Tous deux se sont classés dans les dix premiers (Wiggins 10e, Valverde 8e), l'écart au classement général restant identique entre eux (20 secondes).
Troisième de l'étape précédente, Meersman (26 ans) a enlevé son deuxième succès de la saison après une étape du Tour d'Algarve au Portugal.
Dans cette étape, un groupe de cinq coureurs (Péraud, Fédrigo, B. De Clercq, Howard, Maté) a lancé l'échappée du jour au 6e kilomètre. L'écart a culminé à 5'20 (Km 29) avant que la formation Rabobank de l'Espagnol Luis Leon Sanchez, aidée ensuite par les Lampre de l'Italien Damiano Cunego, engage la poursuite,
Le regroupement s'est opéré à 21 kilomètres de l'arrivée puis le Belge Thomas de Gendt a tenté sa chance, la jonction intervenant au seuil des 6 derniers kilomètres.
Jeudi, la cinquième étape rejoint Mende (178,5 km) sur un parcours spectaculaire et accidenté, par les gorges du Tarn, avant la montée finale de 3 kilomètres (à 10 %).

ATS