Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le procès de deux ex-footballeurs du FC Gossau (SG) s'est ouvert jeudi devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone. Ils sont accusés d'avoir participé à des paris truqués. Le Ministère public de la Confédération a requis des peines pécuniaires avec sursis.

Selon le procureur, les deux ex-gardiens du club, âgés aujourd'hui de 27 et 35 ans, ont été recrutés par une bande active au niveau international. Ils avaient pour tâche d'influencer les résultats de leur équipe lors des rencontres de Challenge League.

Les deux hommes auraient obtenu des avantages financiers. Le plus jeune aurait touché 5000 francs et son collègue 30'000 francs. Le procureur a requis contre le premier 60 jours-amende à 120 francs avec sursis et contre le second 270 jours-amende à 10 francs avec sursis et le paiement d'une créance compensatrice de 30'000 francs.

Footballeur professionnel, le plus jeune des accusés a contesté les accusations. Il répond de complicité d'escroquerie par métier. Son avocat a plaidé l'acquittement. Il a affirmé que son client n'a jamais participé à aucune manipulation et que personne ne lui a demandé de le faire.

Aveux partiels

Le défenseur du second accusé a lui aussi demandé l'acquittement de son client. S'il devait être condamné, il a demandé qu'il écope au plus d'une peine de 180 jours-amende à 10 francs. L'homme a reconnu une part des faits. Il est accusé d'avoir été coauteur et complice d'escroquerie par métier.

L'ex-joueur a reconnu être au courant des manipulations et avoir donné son accord. En revanche, il affirme n'avoir pas coopéré et avoir toujours donné le meilleur de lui-même sur le terrain.

Le procureur a mis en doute ses affirmations. Il est prouvé, selon lui, que l'accusé a sciemment encaissé des buts. De plus, il est devenu lui-même recruteur et intermédiaire au sein de l'organisation responsable des manipulations.

Le procès des deux gardiens est prévu sur un jour. Il sera suivi lundi de deux autres audiences, concernant un ancien gardien du FC Thoune et d'un recruteur. Les verdicts de toutes ces affaires seront prononcés mardi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS