Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un sérieux coup de balai est nécessaire, estime Anne Hidalgo (archives)

KEYSTONE/EPA/ETIENNE LAURENT

(sda-ats)

La maire de Paris a présenté lundi un grand plan pour "faire mieux et davantage" en matière de propreté dans la capitale française, souvent jugée sale. Anne Hidalgo a précisé que la verbalisation serait "intensifiée".

"Je ne veux pas nier ou contourner les difficultés", a lancé la maire socialiste devant les élus de Paris, en détaillant ce plan pour tenter de venir à bout de l'un des principaux sujets de récrimination des habitants ou des touristes à Paris.

Ce plan prévoit des hausses d'effectifs (100 agents), des achats de matériel (pour 22 millions d'euros) et la création d'un nouvel horaire de nettoyage en soirée (15h45-23h30) avec sept équipes mobiles sur des secteurs prioritaires (lieux touristiques, etc).

Il s'agira aussi d'être "intransigeant contre ceux qui dégradent l'espace public", a indiqué Mme Hidalgo. L'objectif est d'augmenter le nombre d'agents verbalisateurs de 50% d'ici l'été 2018 par le biais du déploiement progressif de la "brigade des incivilités" installée en septembre dernier.

Selon la Ville de Paris, 33'000 amendes ont été infligées en 2015, 37'000 en 2016. Depuis le 1er octobre 2015, tout jet de mégot, dépôt sauvage ou autres déjections peut coûter 68 euros à son auteur. En outre, selon ce plan, 1,5 million d'euros seront affectés à la dératisation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS