Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Vaudois devront probablement se prononcer sur le projet de nouveau parlement cantonal "Rosebud" à Lausanne. Le référendum contre ce projet a réuni 17'008 signatures, alors que 12'000 étaient nécessaires. Les paraphes ont été remis mercredi pour contrôle aux communes.

Le résultat de la récolte de signatures a longtemps été incertain. La modestie des moyens du comité référendaire "Non au toit" et l'absence de soutien des partis politiques ont pesé sur ses capacités. A quinze jours de l'échéance, moins de la moitié des signatures nécessaires avaient été recueillies.

L'engagement des derniers jours, des stands dans plusieurs communes, aux sorties des piscines, des matches de football, ainsi que de forts retours par La Poste ont permis de renverser les pronostics, a expliqué mercredi le conseiller communal Pierre-Antoine Hildbrand, coprésident du comité référendaire.

Le comité déposera le texte muni des signatures contrôlées le 29 août. Selon lui, le projet de nouveau parlement cumule les défauts. Pas intégré, pas conforme aux règles communales, disproportionné, il défigure le centre historique et la vieille ville par sa masse grisâtre coiffée d'un toit biscornu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS