Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La socialiste Lisa Bosia Mirra a été arrêtée jeudi à la frontière tessinoise (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/BENEDETTO GALLI

(sda-ats)

La parlementaire tessinoise socialiste et fondatrice de l'ONG d'aide aux migrants "Firdaus" Lisa Bosia Mirra a été arrêtée jeudi à Stabio (TI). Il lui est reproché d'avoir voulu faciliter l'entrée irrégulière en Suisse de quatre migrants.

La politicienne de 43 ans les a accueillis à la frontière, selon les indications de la police cantonale tessinoise. Les quatre mineurs d'origine africaine ont été conduits sur sol suisse par un Bernois de 53 ans au volant d'une camionnette.

Les deux Suisses ont été interpellés. On leur reproche d'avoir favorisé le passage illégal de la frontière. Dans le cadre de l'enquête, une unité spéciale de lutte contre les passeurs a été activée.

Autorités suisses critiquées

Mme Bosia Mirra était à Chiasso (TI) mercredi pour une conférence de presse organisée par des ONG sur la situation des migrants bloqués à Côme (I). Elle a critiqué à cette occasion l'attitude des autorités suisses face aux mineurs non accompagnés qui tentent d'entrer par la frontière sud du pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS