Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Parti pirate suisse: première section cantonale fondée à Zurich

Zurich - Fondé en 2009, le Parti pirate suisse (PPS) a créé sa première section cantonale jeudi soir à Zurich. Il entend faire son entrée au Grand Conseil aux élections zurichoises d'avril prochain. La formation ne totalise pour l'instant qu'un seul élu au législatif communal de Winterthour.
Les 21 personnes de la section présentes sur quelque 220 membres ont adopté l'acte de fondation, a précisé le parti dans un communiqué. Le Parti pirate zurichois sera présidé par un sociologue de 34 ans, Michael Gregr.
Dirigé par le Bernois Denis Simonet, étudiant en informatique de 24 ans, le PPS vise à renforcer la sphère privée sur internet et conteste les monopoles et brevets protégeant musiques, films et jeux. Le parti revendique un accès gratuit au savoir, à la culture et aux médias.
Représentant autoproclamé de la "génération numérique", il se revendique "ni de gauche ni de droite". Il s'oppose en outre à la vidéo-surveillance et souhaite renforcer les droits des citoyens.
La nouvelle formation politique s'oppose par ailleurs à l'initiative de l'UDC sur l'expulsion des criminels étrangers ainsi qu'au contre-projet, soumis au peuple le 28 novembre. Les élections fédérales d'octobre 2011 constituent son objectif principal.
Section bernoise bientôtLa semaine prochaine, ce sera au tour des membres bernois de créer leur section. Ils se réuniront vendredi 29 octobre dans la capitale. Les candidats au Grand Conseil bernois sont restés bredouilles lors des élections cantonales de mars dernier.
Il existe une quinzaine de partis pirates dans le monde. Le premier a été fondé en Suède en 2006.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.