Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Tschümperlin a coiffé Jacqueline Fehr sur le poteau pour accéder à la présidence du groupe parlementaire socialiste. Le Schwyzois a obtenu 27 voix contre 25 à la Zurichoise, a annoncé vendredi la cheffe sortante Ursula Wyss.

Selon plusieurs parlementaires socialiste, la défaite de Mme Fehr, pourtant donnée favorite par les observateurs, serait le fruit de règlements de compte internes.

Agé de 49 ans, le nouveau chef siège au Conseil national depuis 2007. Il s'y est engagé sur la politique familiale et les étrangers. Le socialiste est vice-président du groupe parlementaire. Il est directeur d'école et a quatre enfants.

L'état-major du groupe accueille par ailleurs deux autres nouveaux membres: le conseiller national vaudois Roger Nordmann accède à la vice-présidence. La conseillère aux Etats Anita Fetz (BS) en fait de même en succédant à Alain Berset comme représentante de la délégation socialiste à la Chambre des cantons.

ATS