Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités russes ont empêché vendredi la coalition de l'opposant Alexei Navalny de se présenter à des élections locales, indique le parti sur son site. La coalition RPR-Parnas ne pourra pas entrer dans la course aux parlementaires à Novossibirsk, en Sibérie.

Motif de la commission électorale locale: les signatures de soutien que le parti devait rassembler n'ont pas passé les contrôles d'authentification. Le parti invoque des "raisons politiques" parce que les autorités "ont peur de laisser l'opposition participer à ces élections" prévues le 13 septembre.

"Des élections sans la participation de l'opposition (et le RPR-Parnas est la seule opposition indépendante) ne sont pas des élections", a réagi Navalny sur son compte Twitter. M. Navalny a obtenu en 2013 27,2% des voix à l'élection municipale à Moscou, renforçant son statut de premier opposant au régime du président Vladimir Poutine.

L'avocat dirige cette coalition de deux partis d'opposition avec l'ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov. En avril, son parti du Progrès avait été retiré de la liste des partis autorisés en Russie.

Condamné en 2013

En mai, la justice russe l'a laissé en liberté, en rejetant sa demande de placement en détention. Alexeï Navalny a été condamné en 2013 à cinq ans de prison avec sursis dans une affaire de détournements de fonds.

Avocat et blogueur charismatique, Alexeï Navalny, 38 ans, est notamment connu pour sa dénonciation de la corruption des élites en Russie. Ses détracteurs l'accusent pour leur part d'être soutenu par l'Occident pour provoquer un changement de régime en Russie.

Située à 2800 km à l'est de Moscou, Novossibirsk est la troisième plus grande ville de Russie avec 1,5 million d'habitants. Selon la loi russe, 11'000 signatures de résidents sont nécessaires pour participer à l'élection du parlement régional de Novossibirsk.

ATS