Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses doivent "se contenter" des places d'honneur au terme de la finale du Big Air. Pour la grande première olympique de ce sport, Michael Schärer s'est classé 6e et Jonas Bösiger, 8e.

Bösiger n'est pas passé loin d'une grande performance. Après avoir assuré un bon score sur son premier saut et chuté sur son deuxième run, il pouvait toujours flirter avec le podium en cas d'exploit sur son troisième et dernier passage (les deux meilleurs sauts sont pris en compte). Le Schwytzois a donc pris tous les risques. Il s'est élancé pour un frontside triple cork 1440 (quatre rotations), parfaitement réussi dans les airs mais malheureusement manqué de justesse à la réception. Il n'a pu éviter la chute, de très peu.

Au final, on peut parler d'une occasion manquée. Cette finale du Big Air a été marquée par un festival de chutes, fatales à de nombreux favoris. Bösiger, pourtant 2e des qualifications, n'a pas su en profiter.

Il gardait néanmoins le sourire, content d'avoir tout tenté. L'autre Helvète, Michael Schärer, s'est retrouvé d'emblée sous pression, après une chute. Il a moyennement réussi son deuxième run et n'avait plus aucune chance de podium avant son ultime saut. Il a donc tout tenté et joliment réussi sa figure. Il se retrouve 6e, devant son coéquipier.

L'armada anglo-saxonne a été battue en brèche par le Québécois Sébastien Toutant. Ce dernier s'est imposé avec 174,25 pts, devant l'Américain Kyle Mack (168,75) et le Britannique Billy Morgan (168). Toutant, vainqueur des X-Games en slopestyle en 2011 et 2013 et médaillé de bronze des Mondiaux 2016 en Big Air, obtient la consécration, à 25 ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS