Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des passants avaient alerté la police mardi peu après 21h00 après avoir observé un individu armé qui déposait un sac à dos près de la Place fédérale avant de proférer des menaces (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le sac à dos suspect qui a entraîné mardi soir la mise en place d'un périmètre de sécurité autour de la Place fédérale à Berne ne contenait aucun objet dangereux. Un Suisse âgé de 39 ans a été arrêté. Selon la police, le suspect se déplaçait avec une arme soft air.

Le sac à dos suspect qui a entraîné mardi soir la mise en place d'un périmètre de sécurité autour de la Place fédérale à Berne ne contenait aucun objet dangereux. Un Suisse âgé de 39 ans a été arrêté. Selon la police cantonale bernoise, le suspect se déplaçait avec une arme soft air.

Aucun indice n'accrédite pour le moment la thèse d'une tentative d'attentat, a indiqué mercredi la police cantonale bernoise qui a lancé un appel à témoins pour connaître les motivations de cet homme. Elle n'a pas donné d'information sur sa santé psychique.

Le sac à dos contenait des appareils électroniques, mais pas d'objets dangereux, a expliqué Christoph Gnägi, porte-parole de la police. Quant à l'arme soft air, elle peut facilement être confondue avec une véritable arme à feu, a précisé le porte-parole.

Des passants avaient alerté la police mardi peu après 21h00 après avoir observé un individu armé qui déposait un sac à dos près de la Place fédérale avant de proférer des menaces. L'individu avait été arrêté quelques minutes plus tard dans le centre-ville.

Interrogé, il a ensuite livré des indications contradictoires quant au contenu du sac. Il a notamment parlé d'un engin explosif, selon Christoph Gnägi. Par mesure de sécurité, les forces de l'ordre ont provisoirement bouclé la Place fédérale et les rues adjacentes. Le dispositif a été levé mercredi vers 02h00 du matin.

ATS