Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Le président de la Banque cantonale vaudoise (BCV), Olivier Steimer, ne voit pas gonfler pour l'heure de bulle immobilière généralisée en Suisse. "Même si des signaux inquiétants apparaissent ça et là", a-t-il dit dans une interview accordée au "Matin Dimanche".
Oliver Steimer ne précise toutefois pas où ces signaux inquiétants se font jour. Au-delà, il estime que "dans ces conditions, nous devons pratiquer une politique raisonnable quitte à passer pour des conservateurs, quitte à refuser des dossiers."
"En tant que banque cantonale, nous avons une responsabilité envers l'économie vaudoise, qui n'est sûrement pas d'alimenter une surenchère", précise M. Steimer. Plus généralement, le président de la BCV relève que les établissements cantonaux "ont fort bien traversé la dernière crise".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS