Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Les députés genevois ont refusé jeudi matin de signer un chèque en blanc de 500 millions de francs pour le développement du réseau de trams dans le canton. Ils ont plafonné les investissements à 80 millions par an afin de financer les lignes en construction.
"Un financement anticipé donne un avantage concurrentiel à Genève pour obtenir des crédits fédéraux", a pourtant fait valoir le ministre des Constructions Mark Muller, soulignant que le canton doit poursuivre ses efforts pour rattraper son retard en matière de transports publics. Le projet de loi amendé a été accepté par 54 voix contre 11 et 20 abstentions des Verts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS