Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les responsables du camp scouts d'Oberbüren (SG) où deux garçons de 11 ans été grièvement brûlés ne seront pas inquiétés pénalement. Ils n'ont pas violé leur devoir de surveillance, a indiqué mercredi le Ministère public st-gallois.

Le camp s'est déroulé en juillet. Trois enfants ont été brûlés, dont deux grièvement. Le blessé léger a été traité lors d'une consultation ambulatoire. Les deux autres sont toujours hospitalisés, a précisé à l'ats Markus Egger, chef du camp.

L'accident s'est produit dans le cadre d'un camp qui accueillait 1600 scouts venus des cantons de St-Gall et des deux Appenzell. Un groupe avait installé son campement dans la forêt et préparé un feu suédois avec un tronc.

Alcool à brûler

L'enquête a permis d'établir que ce groupe de scouts a acheté de l'alcool à brûler et des allume-feux dans un magasin, à l'insu des responsables du camp. Ils ont utilisé l'alcool à brûler pour allumer leur feu.

Pour une raison encore inconnue, du liquide a giclé sur trois des enfants. Deux ont été grièvement brûlés et le troisième n'a eu que des blessures légères.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS