Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef de la diplomatie yéménite a exclu tout dialogue avec les rebelles chiites Houthis avant leur reddition. Sur le terrain, la coalition militaire arabe a poursuivi ses raids contre les Houthis et les combats se sont poursuivis, notamment à Aden et Sanaa.

Il n'y aura pas "de négociations ou de dialogue, tant que le gouvernement légitime n'aura pas regagné le contrôle de tout le territoire yéménite", a indiqué le ministre des Affaires étrangères Riyad Yassine, depuis Charm el-Cheikh, en Egypte, où se déroulait le sommet annuel de la Ligue arabe.

"Pour qu'il y ait un dialogue avec les Houthis, il faut d'abord qu'ils déposent les armes, et rendent les armes qu'ils ont pris des entrepôts de l'armée", a ajouté M. Yassine. Après avoir pris le contrôle de la capitale Sanaa, les miliciens chiites poursuivent leur avancée vers Aden, la grande ville du sud du Yémen et fief du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

Appel de l'ex-président Saleh

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, a de son côté affirmé que l'opération menée par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite durerait jusqu'à la reddition des Houthis. Il répondait à l'appel lancé la veille par l'ex-président Ali Abdallah Saleh, désormais allié aux Houthis.

L'ancien chef de l'Etat avait appelé les dirigeants arabes à cesser leur offensive aérienne contre les miliciens chiites et à relancer des négociations sur une transition politique au Yémen. Il a prié le monde arabe de cesser "l'agression et à revenir à la table des négociations".

Nouveaux raids

Selon le ministère de la santé fidèle aux Houthis, les frappes menées dans la nuit de samedi à dimanche par la coalition ont fait 35 morts et 88 blessés, un bilan qui n'a pu être vérifié de source indépendante.

Les avions de la coalition arabe ont notamment frappé des objectifs militaires dans les aéroports de la capitale Sanaa et d'Hodeïda, grand port sur la mer Rouge. Des combats ont également été rapportés à Aden, la grande ville du sud, dernier bastion du président Hadi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS