Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Banque du Canada a renoncé à faire figurer sur son billet de 100 dollars l'image d'une chercheuse asiatique, des panels de citoyens ayant critiqué ce choix. Sur le billet mis en circulation en novembre 2011, la chercheuse paraît finalement d'origine européenne.

Le projet original présentait à l'endos du billet en polymère une Asiatique penchée sur un microscope et un flacon d'insuline, illustration de la recherche médicale au Canada. Par principe, la banque centrale "évite de représenter un groupe ethnique spécifique" sur les images illustrant un thème, a-t-elle indiqué.

Lors de l'examen du projet de billet par des groupes de discussion, certains participants ont jugé que la jeune femme "semblait représenter un groupe ethnique particulier", a précisé la banque. Par conséquent "des changements ont été apportés".

500'000 Asiatiques

Pays d'immigration, le Canada compte près d'un million et demi de citoyens d'origine asiatique. Le Conseil national des Canadiens chinois a déploré vendredi que la banque ait "cédé face à une réaction raciste".

La révélation de cette étude de 2009 intervient après une violente polémique déclenchée au Québec par le maire d'une grande ville, Saguenay, qui a rejeté une "charte de la laïcité" parce qu'elle avait été présentée par une jeune femme d'origine algérienne.

De son côté, le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) François Legault vient de s'attirer de violentes critiques pour avoir estimé que les jeunes Asiatiques étaient plus travailleurs que les Québécois d'origine européenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS