Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève attendra ! L'organisation des finales de la Fed Cup et de la Coupe Davis sur terrain neutre ne sera pas, en effet, soumise au vote du prochain congrès de l'ITF.

Le 4 août prochain à Hô Chi Minh-Ville, les délégués de la Fédération internationale se prononceront seulement sur le passage des matches de Coupe Davis de trois à deux sets gagnants. "Nous nous donnons une année supplémentaire afin d'établir un consensus autour de ces finales, preuve que nous écoutons toutes les parties prenantes pour trouver la meilleure solution", souligne le président de l'ITF, l'Américain David Haggerty.

Le mois dernier, l'ITF avait indiqué que Genève organiserait les finales de la Coupe Davis et de la Fed Cup en 2018, 2019 et 2020 si cette proposition était avalisée le 4 août au Vietnam. La première de ces finales sur terrain neutre n'aura donc pas lieu avant 2019 à condition bien sûr que le comité de l'ITF impose sa réforme. Elle rencontre actuellement une forte hostilité de la part des joueurs.

ATS