Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gymnastique artistique - Les gymnastes suisses ont manqué leur objectif lors des championnats du monde à Tokyo. Ils ont échoué dans la course à la qualification olympique par équipes.
Les Helvètes ont dû se contrenter du 17e rang alors qu'il fallait qu'ils terminent à la 16e place. Après un jour sans fin d'attente tout s'est réduit à une seule question: la Biélorussie allait-elle se retrouver devant la Suisse après le passage de la dernière série ? Les Slaves, encore classés derrière les Suisse en 2010 à Rotterdam, ont cette fois-ci devancé leurs adversaires de 1,29 point.
Les nations classées entre les rangs 9 et 16 de ces Mondiaux de Tokyo se retrouveront en janvier dans la Halle olympique de Londres pour se répartir les quatre derniers tickets olympiques. La Fédération suisse ne sera concernée seulement que par deux tournois individuels pour tenter d'arracher une place olympique.
Toutefois, un Suisse pouvait se rejouir à Tokyo à la moitié de son pensum. Pascal Bucher s'est qualifié en tant que 24e pour la finale du concours général de vendredi. Il s'est qualifié pour 0,09 point. Il a profité du fait que la Chine ne peut aligner qu'un seul gymnaste dans les six engins.
L'équipe suisse après un concours malheureux avec à la clé une orgie de fautes sur le cheval d'arçon et la déchirure des ligaments croisés de Daniel Groves au saut dimanche soir, s'est retrouvée 9e après 4 des 8 séries. La Biélorussie l'a ensuite devancée au terme de la dernière série. Le 16e rang était l'objectif minimal de la sélection helvétique. La Fédération avait même espéré un 12e rang...

ATS