Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La procédure menée par le Ministère public de la Confédération (MPC) contre les Hell's Angels se révèle être un coup d'épée dans l'eau. Le club de motards zurichois ne fera finalement pas l'objet d'une plainte pour formation d'une organisation criminelle.
L'affaire avait fait grand bruit. Une enquête de police judiciaire a été ouverte en janvier 2003 à la demande de la Police judiciaire fédérale. En avril 2004, la police avait conduit de façon très médiatisée de nombreuses perquisitions et plusieurs arrestations.
Puis en mars 2005, le Ministère public a requis l'ouverture d'une enquête préliminaire contre 17 personnes au total. Mais les soupçons concernant la formation d'une organisation criminelle n'ont pas pu être corroborés, a annoncé jeudi le MPC.
Autres inculpations
Cinq membres des Hell's Angels devront toutefois en découdre avec la justice, le MPC soutenant qu'ils ont commis des actes punissables. Il a réclamé devant le Tribunal pénal fédéral, des inculpations pour violation aggravée de la loi sur les stupéfiants, tentative d'extorsion, tentative d'enlèvement et de séquestration ainsi que préparatifs en vue d'un braquage.
Le Ministère public évoque ainsi un commerce intensif de marijuana, exercé professionnellement par plusieurs personnes. Les accusés ont pu exploiter des site de culture indoor jusqu'à leur découverte par la police cantonale st-galloise en septembre 2003.
Des gains considérables ont pu être réalisés jusqu'en février 2004 grâce à la transformation des plantes en stupéfiants par centaines de kilos et à leur vente.
Hommes de mains
Un des principaux accusés a par ailleurs exercé des pressions sur un propriétaire d'un bordel de mars à avril 2003, en vue de lui extorquer de l'argent pour sa protection. Pour cela, il a proposé des hommes de mains dangereux pour lesquels il a exigé un demi-million de francs.
Une autre affaire porte sur la tentative de récupérer deux motos qui avaient été volées.
Le MPC évoque en outre la planification d'un brigandage à main armée contre un transporteur de fonds, prévu en décembre 2003 dans la région de Zurich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS