Toute l'actu en bref

"Les Etats-unis sont en train de réévaluer leur politique en matière de climat", a affirmé un représentant de la délégation française au G7.

KEYSTONE/AP Reuters/JONATHAN ERNST

(sda-ats)

Les dirigeants du G7 ont reconnu samedi leur incapacité à trouver un terrain d'entente avec les Etats-Unis sur la lutte contre le réchauffement climatique. Ils en prendront acte dans leur déclaration finale, a indiqué la présidence française.

"Les Etats-unis sont en train de réévaluer leur politique en matière de climat. Les six autres pays du G7 réaffirmeront leur engagement (en faveur des accords de Paris) en prenant acte" de cette position américaine, a affirmé un représentant de la délégation française au G7.

L'impasse demeure totale dans ce dossier en dépit des efforts répétés des Européens (Allemagne, France, Italie et Union européenne), du Japon et du Canada pour convaincre Donald Trump.

Migrations

L'Italie, qui préside actuellement le G7 et accueillait son sommet en Sicile, a elle fait de l'Afrique une de ses priorités. Elle comptait faire adopter une déclaration ambitieuse sur la "mobilité humaine", autrement dit sur le sujet sensible des migrations.

Mais elle a dû revoir ses ambitions à la baisse, sous pression des Etats-Unis, pour limiter cette question à quelques lignes dans la déclaration finale, a-t-on reconnu de sources diplomatiques italiennes.

Espoir sur le commerce

En revanche, sur le commerce international, l'Italie voulait croire samedi à la possibilité d'un compromis après des "progrès substantiels" au cours de la nuit.

Les dirigeants du G7, à la demande du Japon, devraient aussi s'entendre sur une position de fermeté à l'encontre de la Corée du Nord, après une série de lancements de missiles balistiques par le régime de Pyongyang.

Vendredi, ils n'ont trouvé que quelques terrains d'entente, comme la lutte contre le terrorisme après l'attentat meurtrier de Manchester.

ATS

 Toute l'actu en bref