Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La multinationale Procter & Gamble (P&G) a affirmé vendredi ne pas prévoir de réduction de personnel pour l'instant à Genève, où elle emploie 3150 collaborateurs. Toute annonce ou spéculation sur des chiffres précis n'est pas exacte, a-t-elle indiqué dans une mise au point.

Réagissant à l'annonce faite par le siège américain de Procter & Gamble à Cincinnati de déplacer son unité "soins de beauté et cosmétiques" à Singapour, la directrice générale de la multinationale à Genève Frédérique Reeb-Landry a précisé: "Ce recentrage opérationnel d'une unité d'affaires vers les marchés de croissance ne concerne pas plus de 20 personnes dans le monde".

En parallèle, P&G "confirme que l'optimisation de l'organisation du groupe à l'échelle internationale passe par une réduction moyenne de 10% des effectifs sur deux ans". Cependant, a ajouté la multinationale, "il est prématuré de conclure qu'il en sera ainsi de façon linéaire à Genève".

Ancrage genevois durable

P&G a souligné son "ancrage genevois durable" et affirmé que le siège de Genève pour l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient "répond à des enjeux stratégiques et occupe une position forte". "L'annonce de concentrer sur Genève le pôle produits d'entretien et lessive, communiquée en février, démontre l'importance de la place genevoise pour P&G", a encore indiqué ce dernier.

La multinationale amércaine avait annoncé en février une restructuration qui la conduira à supprimer 10% des effectifs, soit 5700 postes d'ici à fin 2013 dans le monde. A Genève, cela pourrait se traduire par une stabilisation des effectifs autour de 3000 employés.

ATS