Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La réforme de l'armée ne pourra pas entrer en vigueur avant janvier 2018. Son échec devant le Conseil national au cours de la dernière session parlementaire en juin rend impossible une introduction pour 2017.

La porte-parole du Département de la défense (DDPS) Karin Suini a confirmé samedi cette information à l'ats. Le chef du département Ueli Maurer a fait part de ce report jeudi à ses collaborateurs, comme l'ont indiqué samedi la Basler Zeitung et la radio alémanique SRF.

La mise en oeuvre de la réforme de l'armée interviendra au 1er janvier 2018 si aucun référendum n'est lancé entre-temps, selon M. Maurer. Une vidéo du chef de l'armée André Blattmann fournira probablement lundi des informations supplémentaires à ses subordonnés, précise Mme Suini.

Avec sa réforme de l'armée, le Conseil fédéral souhaite une troupe moins nombreuse mais mieux équipée. L'UDC et la gauche ont eu raison de ces changements en juin au National. Comme plusieurs fois par le passé, les deux camps ont uni leurs voix, faute d'avoir pu imposer leurs vues.

ATS