Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - La Grande-Bretagne n'enverra pas de troupes supplémentaires combattre en Afghanistan, a indiqué le Premier ministre britannique David Cameron. Il s'exprimait à l'occasion de sa première visite à Kaboul depuis sa prise de fonction.
Londres dispose, avec quelque 10'000 soldats en Afghanistan, du deuxième contingent dans ce pays après les Etats-Unis. Le Premier ministre britannique a souligné l'importance de la relation entre Londres et Kaboul, qualifiant l'Afghanistan "de plus importante question de la politique étrangère" du Royaume Uni.
David Cameron a annoncé en revanche que Londres consacrerait 83 millions d'euros supplémentaires pour la lutte contre les bombes artisanales - l'arme de prédilection des talibans - posées en nombre important notamment dans la province du Helmand (sud) où la majorité du contingent britannique est déployée. L'armée britannique va doubler le nombre de ses démineurs sur le terrain.
La visite de M. Cameron n'avait pas été préalablement annoncée pour des raisons de sécurité. Au moins 294 britanniques ont perdu la vie depuis l'intervention des forces internationales dans ce pays fin 2001.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS