Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'armée suisse dispose depuis peu d'un règlement pour les soldats pratiquant d'autres religions que le christianisme. Il concerne tant les habitudes alimentaires que les heures de prière.
Ce document correspond à une tradition de l'armée suisse. Les recrues musulmanes peuvent désormais annoncer à leur commandant, avant le début de leur école, qu'elles ne mangent pas de viande de porc. Dans certaines écoles de recrues, les musulmans constituent pratiquement 10% des effectifs.
Ceux-ci se verront désormais proposer un menu alternatif. Ils pourront aussi se charger de leur propre nourriture. Il existe déjà un règlement pour les soldats et les recrues de confession juive.
Outre les interdits alimentaires, le nouveau document règle la question des congés lors des fêtes religieuses ainsi que les heures de prières. Comme un musulman sous les drapeaux peut difficilement prier cinq fois par jour, il doit les compacter dans une seule prière après la fin de son service.
Selon l'armée, le règlement a été élaboré en collaboration avec deux musulmans et ils ont donné leur accord à cette solution. Des locaux sont à la disposition des croyants de toutes les religions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS