Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'y aura pas de vols d'escadrilles privées lors des deux derniers meetings aériens qui ont lieu en Suisse cette année. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) et les organisateurs l'ont décidé après l'accident qui a fait un mort dimanche à Dittingen (BL).

Cette décision n'a pas d'impact sur la fête de l'aérodrome de St- Stephan (BE), agendée samedi, où aucun vol en formation n'était prévu. Seul le meeting de Langenthal (BE) du 6 septembre devra lui revoir son programme, a indiqué un porte-parole de l'OFAC à l'ats mercredi.

D'autres mesures ne sont pour l'heure pas prévues. L'OFAC attend les conclusions du rapport d'enquête.

Entre 20 et 30 meetings aériens de tailles diverses sont organisés chaque année en Suisse. Ces trente dernières années, une douzaine d'incidents se sont produits mais très peu ont été fatals. Jamais un spectateur ou qui que ce soit n'a été touché.

Dimanche dernier, deux avions voltigeurs sont entrés en collision à Dittingen. Le pilote de l'un d'eux, un homme âgé de 50 ans, a été tué. Son appareil s'est écrasé sur une grange du village, sans faire de victime.

ATS